Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

HONcode

 

Recherche

Financement et publicité

Ce site est hébergé gratuitement. Il ne bénéficie pas de financement publicitaire, ni de financement extérieur.

Il n'accepte pas  de publicité et ne reçoit pas de fonds publicitaires.

Ce site n'accepte aucune forme de publicité,  y compris dans le contenu des articles et des commentaires, ni sous forme de bannière ou de liens.

Archives

Quadrature

Ce site vise à publier des résultats de recherche d'un groupe de formation continue de médecins généralistes. Il s'adresse aussi bien aux professionnels de santé qu'au grand public. Les informations publiées n'entendent pas  remplacer la relation entre un patient et son médecin.

 

L'information présentée sur le site est rédigée par des médecins généralistes.

La modération des échanges sur le site ( articles et commentaires )  est réalisée par un médecin généraliste qui vise tout texte avant publication ( article ou commentaire). Le modérateur  se réserve le droit  d'effacer un contenu inapproprié (injurieux, diffamatoire, ou même insuffisament argumenté et référencé sur le plan scientifique), et ce de manière immédiate le cas échéant.

Evidemment les auteurs, commentateurs et modérateur s'obligent au respect et à l'honnêteté.

 

Il est demandé autant que faire ce peut  que les textes proposés indiquent les sources des données médicales avant diffusion.

 

28 avril 2010 3 28 /04 /avril /2010 10:15

attelle by Nick DeWolf

 

 

 

 

 

 

( photo by Nick DeWolf)

 

 

 

Le port d’une attelle du genou est souvent préconisé après traumatisme récent, en cas de suspicion de lésion ligamentaire notamment, après avoir exclu une lésion osseuse. L’objectif visé est de stabiliser l’articulation pour empêcher l’aggravation des lésions et réduire la douleur, ce qui semble logique d’après l’anatomie du genou et la physiopathologie des entorses.

Cette indication est largement reprise dans la pratique et enseignée aux étudiants. Elle ne repose pas sur des recommandations, elle n’a pas été comparée au repos strict sans contention mécanique par attelle par exemple (notamment sur le plan des effets secondaires éventuels du port de l’attelle).

Certains auteurs préconisent le port de l’attelle pour les lésions des ligaments croisés et la déconseillent pour les luxations/sub-luxations rotuliennes.

Recherche documentaire : Cismef, HAS, NICE guidelines, Pubmed, Prescrire, Drefc( Diffusion des recommandations francophones en consultation de médecine générale)

 

Repost 0
28 avril 2010 3 28 /04 /avril /2010 10:13

genou by tamelyn

 ( photo by tamelyn)

 

 

 

Manœuvre de Lachman

 

 

Pour rechercher une lésion du LCA (avec la manœuvre du pivot et la manœuvre du tiroir antérieur):

 

Le patient est allongé sur le dos.

Le membre inférieur examiné est mis en légère rotation externe, genou légèrement fléchi (20-30°), le talon reposant sur la table d’examen.

Maintenir fermement l’extrémité inf de la cuisse du patient d’une main; avec l’autre main, pouce posé sur la tubérosité tibiale antérieure, exercer une traction vers le haut de l’extrémité proximale de la jambe.

On évoque une lésion du LCA si la traction du genou ne provoque pas un arrêt en butée franche, mais plutôt une sensation de freinage progressif , ou lorsque la translation antérieure du tibia est manifestement importante par rapport à l'autre genou sain

 

Repost 0
5 février 2010 5 05 /02 /février /2010 16:49
halluxvalgus de natash

Indications chirurgicales de l’ Hallux Valgus

 

- Les symptômes décrits par le patient: gêne au chaussage, douleur;

( s'il a le pied très déformé et que ça ne le gêne pas : abstention)

 

- l'évolutivité : il y a déviation progressive du 2ème rayon et problème au niveau méta-P1; P1 se met en hyper-extension, et cela peut aboutir à une luxation du 2ème méta (P1 vers le haut, méta vers le bas, et alors la chirurgie est plus difficile; donc ne pas attendre ce stade); le durillon sous le 2ème méta est un bon signe de cette mauvaise évolution.

Repost 0
18 mai 2009 1 18 /05 /mai /2009 16:16

Maladie de Morton

 

 

Névrome d'un nerf interdigital, c'est un syndrome canalaire qui résulte d'un pied trop serré dans la chaussure, soit par un avant-pied trop étalé, soit par une chaussure trop étroite.

 

Sa localisation est volontiers au 3ème espace intermétatarsien.

 

Typiquement, c'est un diagnostic d'interrogatoire, avec une douleur inopinée, clouant sur place et obligeant à se déchausser, avec une irradiation à l'orteil; parfois c'est une métatarsalgie atypique.

 

Cliniquement, il est classique de provoquer la douleur par la pression de cet espace, de retrouver une anesthésie "en feuillet de livre" (anesthésie des faces latérales des 2 orteils contigus), et de retrouver un "Lasègue de l'orteil" (élévation douloureuse) mais qui en pratique manque souvent; la pression douloureuse transversale du pied a une bonne valeur, ainsi que l'absence de douleur des têtes métatarsiennes.

 

Dans les formes de diagnostic difficile, la radio élimine les causes osseuses, l'IRM  est utile pour éliminer une bursite (présence de liquide se traduisant par une image hyper-claire en T2) ou orienter vers un névrome (image dense et solide en T2).

 

Traitement : chaussures plus larges, infiltration; dans les formes rebelles, neurolyse ou section du nerf  interdigital

 

 

extrait du livre : "Le pied et sa pathologie" des Drs Tauveron, Duhard, Lelièvre

Repost 0
4 juin 2007 1 04 /06 /juin /2007 09:12

 

Examen radiologique :

les critères d'Ottawa     

 

 

Au moindre doute, un examen radiologique doit être demandé pour éliminer un diagnostic différentiel.
Les critères d'Ottawa indiquent un examen radiologique et sont applicables dans la majorité des cas :
    • Impossibilité de se mettre en appui et de faire 4 pas (2 fois 2 pas pour chaque pied)
    • Patient de plus de 55 ans
    • Douleur à la palpation osseuse du bord postérieur du péroné ou du tibia sur une hauteur de 6 cm ou au niveau de la pointe d'une des 2 malléoles
    • Douleur à la palpation du scaphoïde tarsien ou de la base du 5 ème métatarsien
Quels clichés radio demander :
    • face en rotation interne de 20°
    • profil strict
    • éventuellement complétés par des incidences du pied si on suspecte une lésion médio-tarsienne ou sous-astragalienne.
    • Pas de clichés en varus forcé dans le cadre de l'urgence, mais le tiroir ant comparatif peut être utile
    • une échographie en cas de suspicion de rupture du tendon d'Achille, complétée par une IRM
:
Ces clichés permettent de diagnostiquer le plus souvent les lésions osseuses associées dans près de 10% des entorses du LLE, mais il faut savoir qu'elles passent facilement inaperçues et ne sont souvent découvertes que devant une évolution défavorable.
Diagnostic différentiel et classification à J0 :
Au terme des ce bilan radio-clinique il doit être possible de d'affirmer qu'il s'agit d'une entorse du LLE en ayant éliminé les principaux diagnostics différentiels : fracture associée, luxation des péronniers latéraux , fracture de la base du 5 ème métatarsien, rupture du tendon d'Achille, entorse LLI, de l'avant pied, de la sous-astragalienne.
Il n'est pas toujours aisé en urgence de classifier la gravité de l'entorse du LLE entre simple distension et déchirure ligamentaire. Peuvent orienter :
    • gonflement immédiat
    • hématome en oeuf de pigeon
    • douleur vive avec indolence relative et recrudescence secondaire ou douleur vive en plateau
    • impotence fonctionnelle
    • déformation
    • malaise
    • sensation de déboitement, de craquement
    • impossibilité de marcher ou de poser le pied
Repost 0

Articles Récents

Respect de la vie privée

Aucune mention relative à la vie privée, à l'état de santé personnel, au autre information confidentielle ne sera publiée sur ce site; notamment dans les commentaires des articles écrits par les visiteurs.

Les auteurs s'engagent à respecter les exigences légales de la protection des données personnelles et des informations médicales en vigueur en France.

Liens